Lorsque la fin de mon livre de poésie…


Lorsque la fin de mon livre de poésie,
Et je les relis, Je suis triste. Le cœur pèse
La tristesse des jours écoulés, les dernières larmes et des rêves,
âme pritvorstvuet, fourbe
Et il dit:: « Forward! il y a le bonheur! il y a la paix!»
Mais je sais: ni bonheur, ou la paix…
Paix - loin; et le bonheur - pas avec moi,
Avec moi - seulement quelques jours, et le froid et la chaleur,;
Parfois, moi refroidissante l'âme,
Et je ne parle pas; parfois caniculaire du vent
Mon âme pauvre souffle roussit,
Et j'appelle - besschastny - sans repos…

15 juillet 1899

Taux:
( Pas encore de notes )
Partage avec tes amis:
Alexander Blok
Ajouter un commentaire