adieu. La dernière fois cruellement…


adieu. La dernière fois cruellement
Je triché vos rêves…
Mon remords profond
puis, Je vous pardonne…

Chaque fois que vous, comme avant,
A propos des affres de son cœur
Dans ses états de lettre, -
Je ne dirais pas rien…

Mais ces lignes Prosty, court,
implique-moi, comme à chaque fois,
Résoudre des énigmes azur
Vos yeux irrésistible…

3 février 1900

Taux:
( Pas encore de notes )
Partage avec tes amis:
Alexander Blok
Ajouter un commentaire